In Tempore

2019.01 — objet - réalité augmentée - médiation

Spectateur utilisant le dispositif

«En 2419, cent après la grande migration, les êtres humains ne vivent plus sur terre.
Tous les souvenirs ont été détruits afin de ne pas reproduire les erreurs du passé.
Douze individus qui ne se connaissent pas reçoivent un jour un étrange message les informant qu’ils doivent récupérer une capsule quelque part, à la recherche de leur origine.
Un jour, quelqu’un lira.»
En savoir plus sur l'événement

In Tempore est la capsule temporelle qui renferme la vision du temps des hommes en 2019. Elle s’inspire, autant dans sa forme que dans son fond, de la théorie de la relativité d’Einstein, et plus largement de notre perception actuelle du passage du temps. La boîte en elle-même est cylindrique et souple, ce qui permet des déformations, faisant écho à celles de l’espace-temps. À l’intérieur, le spectateur, actif dans la découverte de la capsule, trouve 10 cylindres de hauteurs et diamètres différents, ainsi qu’une craie. À l’aide de ce matériel, il est invité à représenter schématiquement sa vision du temps : pour certains, cela se matérialise par une journée, pour d’autres une vie… Pour finir, l’utilisateur peut scanner des chiffres sur les cylindres, afin de pénétrer dans 3 univers colorés où le temps est suspendu. À la fin de ce temps de médiation, les utilisateurs sont invités à poser avec leur vision du temps, pour laisser une marque en image.
L’expérience, accompagnée d’une nouvelle, est pensée pour amorcer une réflexion sur le passage du temps et mettre en perspective les différences de perception entre chaque personne.

Capsule et son contenu Animation d'un exemple d'utilisation des cylindres Temps de médiation pendant la Nuit de la lecture Augmentation des cylindres Environnements colorés Polaroid de la mise en scène de la capsule Polaroid d'une spectatrice avec sa vision du temps Polaroid d'une spectatrice avec sa vision du temps Polaroid d'une spectatrice avec sa vision du temps